Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
09/05/2013

Non au mariage Ayrault-Fillon !



C'est le premier dérapage du « mariage pour tous ». Selon un sondage, 78 % des Français rêvent d'un gouvernement d'union nationale. En clair, Jean-Marc Ayrault et François Fillon vivant ensemble après les noms d'oiseaux des semaines passées. Disons-le tout net : c'est non ! Fondamentalement, il y a là une atteinte intolérable aux traditions françaises, à notre culture discutailleuse, querelleuse, cabocharde. Concrètement, serait mis de côté tout ce qui fâche, l'école, la justice (fiscale, sociale...), les libertés, la culture, et tout autre sujet aussi secondaire. Ne serait débattue à la table familiale qu'une seule question : l'économie. Comment faire baisser le chômage, domestiquer la haute finance, remettre l'économie au service de la société. Mais, là-dessus et comme dans la plupart des pays, les gouvernements de gauche et de droite ne s'entendent-ils pas depuis plus de trente ans ? Avec le succès que l'on sait. Mieux vaudrait qu'ils divorcent. Et que la gauche retrouve son trousseau. 
 
Michel Rouger 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles