16/10/2014

Nobel



La France a donc envoyé cette semaine, pour examen, son projet de Budget 2015 à l'Union Européenne. À la dernière minute, comme le clampin qui livre ric-rac sa copie. Suspense. C'est peu dire que l'examinateur est du genre menaçant, brandissant  déjà des sanctions à la hauteur de ses compétences. Lesquelles sont tout à fait incontestables. Pas besoin d'être sorti de Polytechnique pour savoir qu'en sciences économiques, on ne fait pas mieux que  les magiciens européens. La maîtrise des crises financières, le recul du chômage, le bien-être des populations... grâce à leur vision, l'Union européenne montre la voie au monde. Et il serait temps que ce savoir soit enfin couronné. D'aucuns sont fiers de nos récents prix Nobel français mais il aurait été bienvenu qu'après le Nobel de la Paix il y a deux ans, l'Union Européenne reçoive le Nobel d'Économie. Ou celui de Littérature pour son œuvre de fiction.  

Michel Rouger




1.Posté par Patrig K le 16/10/2014 22:07
La Ruelle des Morts - Hubert Felix Thiefaine https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=L6sEXnXXYzU

Il y a des jours, ou Hubert, vaut mieux que tout autre chose ... Merci Michel

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires