Le billet

16/04/2020

Medef-19



A peine esquissé le fragile espoir d’un possible ralentissement  de la progression du Covid-19, il a ressurgi. Le Medef-19. Connu sous diverses appellations depuis la révolution industrielle, lui ne s’attaque pas directement aux individus mais au corps social qui ne travaille jamais assez, va devoir bosser encore plus dur demain pour que ruissellent les dividendes. Sans surprise, le virus est réapparu expectoré samedi par le leader des grands patrons (mais pas des entrepreneurs), confiné nomade ces temps-ci entre sa résidence parisienne et son manoir du Croisic. Alors, comment  s’en protéger ? Inverser l’injonction. Que tous les chers compatriotes imposent au Président, aux ministres, aux sénateurs et députés des gestes barrières. Se tenir au moins à dix mètres du grand patron, se protéger les oreilles, délaisser ses dossiers, communiqués, propositions de loi pré-rédigées. Et s'en laver les mains. Rassurant : « Sachons sortir des sentiers battus, des idéologies, nous réinventer, moi le premier », a dit lundi soir le Président. Il y a là un fragile espoir d’un possible recul du Medef-19.

Michel Rouger

vocal_001_4.mp3 Vocal 001.mp3  (674.2 Ko)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires