Le billet

16/04/2020

Medef-19



A peine esquissé le fragile espoir d’un possible ralentissement  de la progression du Covid-19, il a ressurgi. Le Medef-19. Connu sous diverses appellations depuis la révolution industrielle, lui ne s’attaque pas directement aux individus mais au corps social qui ne travaille jamais assez, va devoir bosser encore plus dur demain pour que ruissellent les dividendes. Sans surprise, le virus est réapparu expectoré samedi par le leader des grands patrons (mais pas des entrepreneurs), confiné nomade ces temps-ci entre sa résidence parisienne et son manoir du Croisic. Alors, comment  s’en protéger ? Inverser l’injonction. Que tous les chers compatriotes imposent au Président, aux ministres, aux sénateurs et députés des gestes barrières. Se tenir au moins à dix mètres du grand patron, se protéger les oreilles, délaisser ses dossiers, communiqués, propositions de loi pré-rédigées. Et s'en laver les mains. Rassurant : « Sachons sortir des sentiers battus, des idéologies, nous réinventer, moi le premier », a dit lundi soir le Président. Il y a là un fragile espoir d’un possible recul du Medef-19.

Michel Rouger

vocal_001_4.mp3 Vocal 001.mp3  (674.2 Ko)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

1 2 3 4 5 » ... 22






Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires