Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
30/04/2020

Liberté



46 jours. Ça fait 46 jours qu’on est assignés, bouclés dans 3,1416 km², sans pouvoir frôler, toucher, embrasser, festoyer, jogger, bicycletter, surveillés par des policiers à pied, à cheval, à vélo, à moto, en auto, en hélico, épiés par des collabos... Y’a que d’aller bosser qui rend libre, chose au reste discutée depuis l’aube de l’humanité. Au moins, nous voilà à J-11 de la semi-liberté conditionnelle. Sauf que le gouvernement continue de bricoler son StopCovid d’apprenti sorcier. Alors là, geste barrière : Stop au StopCovid. Le confiné sur canapé, qui poste à qui veut sa vie privée sur son smartphone, doit cette fois dire non. Non à tous les virus de l’e-surveillance politique qui mutent vite en virus Xi Jinping que la dictature chinoise veut répandre dans les démocraties : il est déjà à Nice… Ne pas sacrifier la Liberté au besoin de sécurité qui se nourrit de toutes nos peurs est un bon sujet de réflexion et d'action pour les 220 jours de semi-liberté qui nous attendent sans doute d’ici le réveillon. Quand enfin on s’embrassera. Bonne Année ! La santé surtout. Et la Liberté. Peut-être...

Michel Rouger

liberte.mp3 Liberté.mp3  (769.83 Ko)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Refondons - 22/09/2022

Les Insouciants - 07/09/2022

​Exercice estival - 07/07/2022

Super Total - 29/06/2022

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

1 2 3 4 5 » ... 25

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient