Le billet

Les résistants


17/05/2018




Israël. Comment parler d'autre chose cette semaine ? Netanyahou a cette fois noyé pour de bon dans un horrible bain de sang le processus de paix sur lequel il s'acharnait depuis des années. Avec Trump, son âme damnée, il pavoise, grotesque, tant la défaite morale du pays est totale. Mais cela, jamais des Israéliens ne l'accepteront. Vingt deux ans après l'assassinat d'Yitzhak Rabin, le formatage des esprits à la guerre l'a emporté sur l'éducation à la paix mais ils résistent, continuent à créer des liens avec des Palestiniens qui résistent eux aussi à la haine.  Si peu nombreux soient-ils, ils gagneront car l'avenir qu'ils créent est le seul possible. Ils gagneront comme bien des résistants en d'autres temps et d'autres lieux. Ils gagneront un jour. 

Michel Rouger

les_resistants.mp3 Les résistants.mp3  (1.37 Mo)







1.Posté par Bouju Martine le 18/05/2018 11:40
merci Michel

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

​Juste - 05/12/2019

​​Vendredi culte - 27/11/2019

​Notre carte - 21/11/2019

​Marché colonial - 08/11/2019

​La trêve - 30/10/2019

​Le Peuple - 24/10/2019

​Méditation - 02/10/2019

​Hissez haut - 25/09/2019

​A table - 12/09/2019

Destination mars - 05/09/2019

​Heureux - 04/07/2019

Total sur le grill - 26/06/2019

​Souffrances - 19/06/2019

​Montez ! - 13/06/2019

Khartoum - 06/06/2019

​Arithmétique - 30/05/2019

Espèce en danger - 08/05/2019

Vote bleu - 01/05/2019

​Progressons - 11/04/2019

​Tweetons un peu - 04/04/2019

1 2 3 4 5 » ... 17


Le billet de la semaine

​Juste

Le système actuel de retraite est-il juste ? Non. La réforme Macron est-elle juste ? Non. Sous couvert d'un système universel, elle maintient voire aggrave en effet les plus grandes injustices : l'impact de la pénibilité du travail, des inégalités femmes-hommes, de la précarité et en fin de compte leurs conséquences sur l'espérance de vie. On pourrait rêver d'un grand élan de justice porté par un Macron – le Juste mais, au vu du bilan actuel, de l'ISF à l'assurance chômage, c'est aussi incongru que de parler de Sarkozy l'Intègre ou de Hollande le Visionnaire. En même temps, le mot juste est assez macronien : il a plusieurs sens en même temps, justement. On peut dire ainsi que la réforme Macron, en matière de justice, est beaucoup trop juste. Voire qu'elle est juste injuste ? Et qu'elle peut enflammer la protestation qui couve dans le pays ? Tout juste. 

Michel Rouger

05/12/2019

Nono

Newsletter