Le billet

Les résistants


17/05/2018




Israël. Comment parler d'autre chose cette semaine ? Netanyahou a cette fois noyé pour de bon dans un horrible bain de sang le processus de paix sur lequel il s'acharnait depuis des années. Avec Trump, son âme damnée, il pavoise, grotesque, tant la défaite morale du pays est totale. Mais cela, jamais des Israéliens ne l'accepteront. Vingt deux ans après l'assassinat d'Yitzhak Rabin, le formatage des esprits à la guerre l'a emporté sur l'éducation à la paix mais ils résistent, continuent à créer des liens avec des Palestiniens qui résistent eux aussi à la haine.  Si peu nombreux soient-ils, ils gagneront car l'avenir qu'ils créent est le seul possible. Ils gagneront comme bien des résistants en d'autres temps et d'autres lieux. Ils gagneront un jour. 

Michel Rouger

les_resistants.mp3 Les résistants.mp3  (1.37 Mo)







1.Posté par Bouju Martine le 18/05/2018 11:40
merci Michel

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Chaussée glissante - 15/11/2018

Les vieux - 16/10/2018

​Quartier sensible - 04/10/2018

​L'œuf - 27/09/2018

​Le vieux Marcheur - 20/09/2018

Le changement - 06/09/2018

Un été français - 16/07/2018

​Patronat - 05/07/2018

​Buuuuuut ! - 27/06/2018

​Naufrage - 21/06/2018

Dingue - 15/06/2018

Handicap - 06/06/2018

​Escalades - 31/05/2018

Niche - 25/05/2018

​La brute - 10/05/2018

Écrivez - 29/04/2018

​Bibi le bourreau - 26/04/2018

​Coucou - 11/04/2018

​Brexit breizh - 22/03/2018

1 2 3 4 5 » ... 16


Le billet de la semaine

Chaussée glissante

Samedi 17 novembre. Sur les routes françaises, des tas de gilets jaunes. Encore un dérapage monstre. Mais comment est-ce possible ? Absence de prévention, on en revient toujours là. Pourquoi tant de gens doivent-ils se taper une heure de voiture matin et soir pour bosser ? Pourquoi, 45 ans après la première crise pétrolière, la bagnole avale-t-elle autant de leur smic ? Pourquoi doivent-ils aller si loin de leur boulot pour pouvoir se loger ? Pourquoi tant de changements d'employeur ? Pourquoi tant de territoires ruraux en perdition ? La route est en fait pavée d'inégalités qui s'aggravent depuis des décennies. Les socialistes ont roulé à droite et sont allés dans le décor. Ce gouvernement fonce encore davantage dans la même direction. Pas de visibilité, pas de vision. Alors reviennent les réflexes ancestraux anti-taxes et les charlatans de la politique. Un jour, ils distribuent des bonnets rouges, un autre des gilets jaunes en versant de l'huile sur la chaussée. 

Michel Rouger

15/11/2018

Nono

Newsletter