Le billet

17/12/2020

Les artistes



L'art de gouverner nous aura offert tout au long de la saison 2020 la production d'un collectif d'artistes maîtres de la parole pour l'un, du quiproquo pour d'autres, de la dispute souvent. En exclusivité. En excluant les autres. Seules salles ouvertes : l'Élysée, Matignon, les Palais Bourbon et du Luxembourg. Comédiens, musiciens, cinéastes, chanteurs et autres performers du pays : interdits de scènes et de public. Alors, parce qu'il ne suffit pas d'avoir le meilleur système de survie au monde, ils ont manifesté le 15 décembre. Pour eux : pour pouvoir créer, questionner, s'exprimer. Pour nous qui n'avons jamais eu autant besoin des artistes de même que des libraires jugés "non essentiels" eux aussi auparavant. Sans succès hélas. La Culture n'a jamais pourtant été aussi nécessaire face aux angoisses multiples et des signes de barbarie contre un Noir ou un policier.  Pour ne pas se laisser endormir par le commerce, la télé ou le "Minuit, chrétiens" du Tino Rossi de la paroisse. 

Michel Rouger
voix_001_billet.mp3 Voix 001 billet.mp3  (1.54 Mo)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires