Vu, lu, entendu... Citoyenneté / Libertés

06/03/2014

Le film « Se battre » : l'énergie et la solidarité des "précaires"



Ils ne sont pas des "exclus" comme l'on a appris à dire, pour catégoriser, s'en distancier. Ils sont chômeurs ou travailleurs précaires, dans cet entre-deux incertain qui frappe quelque treize millions de personnes en France. Jean-Pierre Duret et Andrea Santana sont allés à leur rencontre à Givors, non loin de Lyon, une ville ouvrière frappée par la désindustrialisation. Et ils nous montrent des hommes et des femmes déployant une énergie énorme pour s'en sortir, un courage quotidien, de l'entraide, reconstruisant chaque jour un monde plus solidaire. Le film  Se battre  est sorti mercredi 5 mars. A ne pas manquer quand il passe dans votre ville.

Lire aussi l'interview de Jean-Pierre Duret et Andrea Santana dans le Monde : 
« Ces gens se battent sans être résignés »






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires