06/03/2014

Le film « Se battre » : l'énergie et la solidarité des "précaires"



Ils ne sont pas des "exclus" comme l'on a appris à dire, pour catégoriser, s'en distancier. Ils sont chômeurs ou travailleurs précaires, dans cet entre-deux incertain qui frappe quelque treize millions de personnes en France. Jean-Pierre Duret et Andrea Santana sont allés à leur rencontre à Givors, non loin de Lyon, une ville ouvrière frappée par la désindustrialisation. Et ils nous montrent des hommes et des femmes déployant une énergie énorme pour s'en sortir, un courage quotidien, de l'entraide, reconstruisant chaque jour un monde plus solidaire. Le film  Se battre  est sorti mercredi 5 mars. A ne pas manquer quand il passe dans votre ville.

Lire aussi l'interview de Jean-Pierre Duret et Andrea Santana dans le Monde : 
« Ces gens se battent sans être résignés »