Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
09/06/2014

La gagne



Enfin. La voilà enfin la Coupe du monde de foot. Nous en rêvions tant depuis l'exploit sportif et moral de l'équipe de France il y a quatre ans en Afrique du Sud. Cette fois, cela se dit, cela se voit, les joueurs français cultivent le collectif et la gagne. Comme tous les autres. On le sent bien : le football retrouve des vertus sportives. La Fédération Internationale, quasi-austère, a limité l'enveloppe des primes à 576 millions de dollars, + 37%, à peu près le coût de la vie. Même le pays perdant tous ses matchs touchera 8 millions : du socialisme. Là-dessus, la part des joueurs ne représentant que de l'argent de poche à côté de leurs salaires en club, il se dit que certains pourraient abandonner leur prime aux ouvriers brésiliens qui ont construit les stades et souffrent d'un mal de dos, un peu comme Ribéry.
 
Michel Rouger 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Refondons - 22/09/2022

Les Insouciants - 07/09/2022

​Exercice estival - 07/07/2022

Super Total - 29/06/2022

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

1 2 3 4 5 » ... 25

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient