Le billet

09/06/2014

La gagne



Enfin. La voilà enfin la Coupe du monde de foot. Nous en rêvions tant depuis l'exploit sportif et moral de l'équipe de France il y a quatre ans en Afrique du Sud. Cette fois, cela se dit, cela se voit, les joueurs français cultivent le collectif et la gagne. Comme tous les autres. On le sent bien : le football retrouve des vertus sportives. La Fédération Internationale, quasi-austère, a limité l'enveloppe des primes à 576 millions de dollars, + 37%, à peu près le coût de la vie. Même le pays perdant tous ses matchs touchera 8 millions : du socialisme. Là-dessus, la part des joueurs ne représentant que de l'argent de poche à côté de leurs salaires en club, il se dit que certains pourraient abandonner leur prime aux ouvriers brésiliens qui ont construit les stades et souffrent d'un mal de dos, un peu comme Ribéry.
 
Michel Rouger 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires