Le billet

La Démocratie en marche


05/04/2018




Avec 30 % de représentants du peuple en moins, notre vieille démocratie parlementaire va bénéficier d'une saignée revigorante. Une fois l'édit présidentiel entériné par les parlementaires eux-mêmes ou par référendum, ce qui ne devrait pas poser problème, une instance de concertation va être créée comme avec les syndicats de cheminots. Il ne s'agit pas de réfléchir aux nouveaux pouvoirs accordés en échange aux députés : non, ça, c'est le Président qui décide. Il faut les répartir. 577 aujourd'hui – 30% = 404. – 60 élus à la proportionnelle = 344. Quelles populations, principalement, vont perdre des représentants ? On sait que la Creuse gardera son député, logiquement la Seine-Saint-Denis va en perdre quatre... Ensuite : les ciseaux. Comment redécouper  les circonscriptions ? Il sera important d'avoir un maximum de députés En Marche. Des députés moins nombreux et marchant plus facilement au pas :  il ne faut pas que retombe le vent nouveau qui souffle depuis mercredi sur la démocratie en France, version Vᵉ République allégée.

Michel Rouger

2018_04_05_la_democratie_en_marche.mp3 2018 04 05 La démocratie en marche.mp3  (1.89 Mo)





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Le changement - 06/09/2018

Un été français - 16/07/2018

​Patronat - 05/07/2018

​Buuuuuut ! - 27/06/2018

​Naufrage - 21/06/2018

Dingue - 15/06/2018

Handicap - 06/06/2018

​Escalades - 31/05/2018

Niche - 25/05/2018

Les résistants - 17/05/2018

​La brute - 10/05/2018

Écrivez - 29/04/2018

​Bibi le bourreau - 26/04/2018

​Coucou - 11/04/2018

​Brexit breizh - 22/03/2018

Une farce tragique - 15/03/2018

Esclaves - 08/03/2018

​L'inconnu express - 28/02/2018

​Non - 22/02/2018

​Chers ghettos - 15/02/2018

​A la noix - 08/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 15


Le billet de la semaine

​Mondial citoyen, suite.

Bonnes nouvelles ces jours-ci dans le gigantesque combat citoyen contre les Rois du Monde. Samedi 8, la mobilisation mondiale sur le climat a jeté dans la rue des dizaines de milliers de Français choqués par la défaite de Nicolas Hulot et la victoire des lobbys empoisonneurs. Du jamais vu. Toute cette semaine, villes, régions, ONG, investisseurs du monde entier partagent à San Francisco leurs actions concrètes sur le climat, contrant les Trump et autres saboteurs étatiques. Sur l'autre front, mercredi 12, au Parlement européen, deux piliers de la démocratie, l'information et la culture, ont été protégés du pillage organisé des géants du web, les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Cette fois, les députés européens ont majoritairement résisté au puissant lobbying de la bande des quatre auquel ils avaient succombé en juillet. On suivra avec attention les prochains épisodes du  mondial citoyen, hors des canapés. 

Michel Rouger

13/09/2018

Nono










Newsletter