Vu, Lu, Entendu...

04/01/2021

Karine et Savannah, "sauvées" par les livres durant le confinement


A écouter sur France Culture. "Karine et Savannah ont été sauvées par les livres. «Puissance de la douceur», «Rupture(s) » ou encore « Mémoire d’une jeune fille rangée » leur ont permis de traverser le confinement avec une ouverture nouvelle au cœur de leur immobilité."


illustration France culture : "Plongeon au coeur des livres qui nous ont sauvé pendant le confinement. Crédits : Malte Mueller - Getty"
illustration France culture : "Plongeon au coeur des livres qui nous ont sauvé pendant le confinement. Crédits : Malte Mueller - Getty"

On retrouve les témoignages de Karine et de Savannah dans l'émission de Sonia Kronlund Les Pieds sur terre  diffusée le 18 décembre sur France Culture. Savannah, 19 ans, l'une des seules blanches d'un collège parisien, a été victime pendant quatre ans, de racisme, de harcèlement et d'exclusion. Tellement en souffrance qu'elle pense se suicider...

C'est la lecture qui l'a sauvée... "Le monde des livres était moins violent que la réalité que je vivais". Au cours du premier confinement, Savannah dort et lit. Un livre va l'accompagner et faire résonner ce qu'elle ressent, ses doutes, ses incompréhensions : Mémoire d’une jeune fille rangée  de Simone de Beauvoir.
"Je retrouvais dans les livres des amis que je n’avais pas autour de moi, un monde doux, des personnages dans lesquels je me retrouvais et qui ne me haïssaient pas. ll ne me faut pas grand-chose pour m’évader : je me pose dans le hamac, je lis toute la journée et je pars très loin. Je ne pensais pas pouvoir me reconnaitre ou me sentir comprise par Simone de Beauvoir... Ce livre exprime bien le fait d'être paumé quand on est jeune, le fait de se chercher, tous les doutes de la jeunesse..."

T.R.
voix_003_karine_et_savannah.mp3 Voix 003 Karine et Savannah.mp3  (2.24 Mo)



Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires