Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
19/07/2012

Jospin le retour



C'est trop. Trop d'audace. Aux grincheux qui insinuent que sa normalité sent quelque peu l'encaustique, François Hollande a plaisamment répliqué le 14 juillet. Lionel Jospin va présider la commission de rénovation de la vie publique. Dix ans après avoir décidé de « se retirer de la vie politique  », le vrai-faux phénix socialiste, le fantôme hantant les campagnes électorales de Ségolène Royal, fait son retour au grand jour. L'« austère qui se marre » a pour lui d'être moralement inattaquable. Il n'empêche : demander à un increvable apparatchik de 75 ans de rénover la vie publique, c'est comme demander à Dassault de devenir non-violent. Mais Lionel Jospin peut marier le très bon (premier ministre) ou le très nul (candidat à la présidentielle), il faut donc y croire : Jospin et Hollande vont nous surprendre !

Michel Rouger





Nouveau commentaire :