Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jeunes, riches et déprimés


10/03/2021

C’est l’un des drames de la crise. Ignoré, refoulé. Il concerne les jeunes, une toute petite partie des jeunes, mais quand même. Heureusement, le gouvernement commence à s’en préoccuper. Il est temps. Actuellement,  votre rejeton peut recevoir de chacun de ses parents   131 865 € tous les quinze ans sans payer d’impôt. Est-ce qu’il peut bâtir son avenir avec ça ? Au moins, jadis, c’était possible tous les six ans mais dans leur haine des riches Nicolas Sarkozy et François Hollande ont ébréché cette modeste solidarité familiale. On a ensuite craint le pire quand le candidat à la Présidence Emmanuel Macron a promis de durcir la fiscalité des héritiers. Ouf, il n’en est rien. Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, propose au contraire de l’adoucir. Ce ne sont pas les étudiants sans le sou et les chômeurs aux allocations bientôt amputés qui vont soutenir l’économie. Non, il faut flécher l’argent de papa-maman vers enfants riches déprimés.

Michel Rouger
210310_jeunes,_riches_et_deprimes.mp3 210310 jeunes, riches et déprimés.mp3  (1.1 Mo)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
< >

Mercredi 20 Octobre 2021 - 07:35 L'audace

Jeudi 14 Octobre 2021 - 05:30 Errance zemmourienne

Jeudi 7 Octobre 2021 - 07:26 Pandore

Vendredi 1 Octobre 2021 - 07:54 Au nouveau pourboire

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires