30/08/2012

Internationale socialiste



Ce vendredi matin 31 août, un socialiste est retenu, captif, par la France socialiste. Le Tribunal l'a convoqué à 10 h, il risque d'être banni du pays. Un jeune type très bien, pourtant. Courageux. Il a décroché un DUT en bossant entre les cours chez McDo, à l'usine, dans les champs. Il a poursuivi des études d'électronique, s'est inséré, a même adhéré au PS en 2009. Un courageux oui : il y a neuf ans, il a quitté son pays, sa famille, pour bâtir sa vie. Mais la Bureaucratie veillait, fichait, filait. À l'automne 2011, au bout de huit ans, fini les papiers : Dehors, Pape Moussa Diarra ! À moins que le soutien, à moins que le tribunal... En tout cas, camarades immigrés, sachez-le : ce n'est pas au PS qu'il y a des passe-droits. Et puis, imaginez que les Roms adhèrent...

Michel Rouger. 
 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24