Vu, lu, entendu... Citoyenneté / Libertés

16/12/2010

Indignez-vous!



Indignez-vous!

C'est un monsieur de 93 ans à l'oeïl malicieux qui nous appelle à l'engagement. Lui, l'enfant d'immigrés né à Berlin, résistant puis déporté pendant la Seconde guerre mondiale, s'indigne du démantèlement des conquêtes sociales de la Libération comme de l'état de la planète ou du "toujours plus". Il nous invite à nous indigner face à l'injustifiable. 


"Il nous appartient à tous ensemble que cette société demeure une société dont nous restions fiers: pas la société des sans papiers, pas la société où l'on diminue la Sécurité sociale, où l'on remet en cause les retraites, pas une société où les médias sont entre les mains des nantis (...) Quand quelque chose vous indigne comme moi-même j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé". 


Indigène éditions, 3 euros




Tags : Libertés


Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires