Le billet

Handicap


06/06/2018




Le "grand projet social" promis aux vœux du nouvel an, suite. Le gouvernement Macron-Philippe a décidé d'améliorer encore le grand projet sur le logement (Elan). Aux entailles à la loi SRU, qui vont accroître les quartiers-ghettos, à la vente de dizaines de milliers de HLM, qui vont diriger les foyers modestes vers des taudis privés, il a ajouté une mesure phare : les logements neufs accessibles aux handicapés vont tomber de 100% à 10 %. Les handicapés pourront rė-occuper les rez-de-chaussée près des poubelles. Qu'ils puissent choisir leur logement. être comme tout le monde, ainsi que le prévoit la loi de 2005, dépasse l'entendement du macroniste. Le macroniste est insensible à "ceux qui ne sont rien". Il est incapable de s'imaginer lui-même vieillissant, accidenté, peu argenté. Il est inadapté à la vie réelle. Les chiffres, les quotas et les arguments des lobbies lui tiennent lieu de pensée. Aidons le macroniste à surmonter ses lourds handicaps et à s'insérer dans la société.

Michel Rouger
 

handicap.mp3 Handicap.mp3  (1.71 Mo)






Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

​Heureux - 04/07/2019

Total sur le grill - 26/06/2019

​Souffrances - 19/06/2019

​Montez ! - 13/06/2019

Khartoum - 06/06/2019

​Arithmétique - 30/05/2019

Espèce en danger - 08/05/2019

Vote bleu - 01/05/2019

​Progressons - 11/04/2019

​Tweetons un peu - 04/04/2019

Saintes chapelles - 21/03/2019

​Hécatombes - 14/03/2019

J - 7 - 07/03/2019

​Algérie, suites - 28/02/2019

Déraciner la haine - 20/02/2019

​« Liberté ! » - 06/02/2019

​Patrons en lutte - 30/01/2019

L'espoir, enfin - 25/01/2019

​2018, la révolte - 13/12/2018

1 2 3 4 5 » ... 17


Le billet de la semaine

​Heureux

En congé et payé ! songeait-il sous son parasol. 100 % payé à flemmasser, musarder avec ma p'tite femme, jouer avec mes p'tiots, faire une p'tite balade, glandouiller en lichaillant un p'tit jaune ou un p'tit blanc. Mon droit au repos. Mon droit à la paresse : comme un bourgeois ! C'est sûrement une anomalie, une aberration, une provocation pour tous ces puissants qui veulent nous précariser, ubériser, assujettir en auto-entrepreneurs douze mois sur douze. Mais jamais ils ne pourront nous enlever notre grande conquête, celle de nos syndicats et de la gauche qu'ils méprisent du haut de leur prétendue modernité. Jamais ils ne pourront, sourit-il, heureux, à l'oiseau qui le regardait. 

Michel Rouger

04/07/2019

Nono

Newsletter