Vu, lu, entendu... Inter-générations

Génération quoi ? Portrait des jeunes français(es)


27/02/2014



Quelque 210 000 jeunes de 18 à 34 ans ont accepté de participer à l' « autoportrait »  en 143 questions lancé à l'automne 2013 par France Télévisions en partenariat avec Le Monde et Europe 1. Forte d'environ 21 millions de réponses, l'opération « Génération quoi ? » apporte une matière exceptionnelle pour comprendre la jeunesse, ou plutôt les jeunesses françaises d'aujourd'hui.

Pour retenir quelques grands traits, ils sont plutôt optimistes pour eux mais pessimistes pour leur génération « perdue » ou « sacrifiée », pas reconnue, en voie de déclassement. Ils croient en la valeur travail, d'autant qu'ils en manquent ; à la famille, un refuge ; ils en veulent aux baby-boomers et aux politiques soumis à gauche comme à droite à la finance ; un vent de révolte couve chez une majorité ; à 80 % ils croient à la solidarité et optent pour le militantisme de terrain...

Voir dans Le Monde l'analyse de deux sociologues, Cécile Van de Velde et Camille Peugny, ayant participé à l'enquête.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Juin 2014 - 16:08 France, jeunesse sacrifiée ?

Vendredi 25 Janvier 2013 - 16:28 Expo : « La générosité des générations »

 


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​On y croit

« Nous avons besoin de repenser un grand projet social », a dit le Président. Ce n'est pas une blague lancée au téléphone à l'ami Hanouna. Ni un nouveau coup de com'. C'est du sérieux. C'était dimanche soir, aux vœux. « Demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour le pays », a dit aussi notre Kennedy à nous. Et voilà que dès potron-minet chaque Français pense au grand projet social. S'en va lutter contre la stigmatisation des chômeurs et des migrants, les attaques contre les HLM ou l'audio-visuel public. S'en va lutter contre les projets du gouvernement. Pense justice, liberté, égalité, fraternité, écologie pour tous. La bataille des valeurs entre la droite et la gauche, à l'obsolescence programmée, est de nouveau en marche. Des députés marcheurs redeviennent d'ailleurs socialistes. On y croit, Président. C'est promis. Le citoyen français sera ainsi en 2018 : sitôt levé, sitôt debout.

Michel Rouger

04/01/2018

Nono