Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Général François


17/01/2013

La guerre, c'est vraiment canon. Sa guerre des sables sitôt déclenchée, François Hollande s'est désensablé. Popularité en hausse, Général ! Il est vrai qu'en stoppant net les islamistes marchant sur Bamako, conquête  qui eût été terrifiante pour l'Afrique, le Président français a démontré une force de réaction rapide insoupçonnée. Mais la guerre est là désormais. Pas la mort téléguidée des drones : « Mince, c'était un enfant ! Tant pis... » Non, des combats au sol, violents. Et après les convois libérateurs, le défilé des cercueils, ici et là-bas. Dans les villages maliens, l'épouvante, la fuite, le sang, les corps déchirés. Il aurait fallu faire autrement, bien avant. Maintenant les évènements commandent et au soir des batailles, ici plus qu'ailleurs, les victoires sont souvent des mirages.
 
Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires