Le billet

29/05/2014

Gavés



26,8 millions d'électeurs français ont laissé tomber le grand tournoi politique et européen de dimanche dernier. Il n'attire jamais la foule, c'est vrai. Faut dire que vibrer pour l'Europe, aujourd'hui, c'est dur ! Mais quand même : avec 24 listes en moyenne – 31 en Ile-de-France – chaque Français(e) pouvait trouver son cheval. Et même... ne pas choisir : les votes blancs, cette fois, étaient décomptés. Imaginons les titres lundi matin. « Le vote blanc largement en tête : le choc ». Mais non. Une majorité fait silence. Le canapé est son isoloir. La politique de l'Union européenne et des gouvernements français la gave. Et si c'était cela aussi le problème : gavés nous sommes. Des consommateurs jetant les politiques tels des produits périmés. Tous nuls. Sauf moi. Endormi dans mon canapé. Devant la télé où des Syriens se font tuer pour pouvoir voter. Où un ministre Front National surgira un jour à l'écran et me réveillera. Trop tard.

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires