Vu, lu, entendu... Inter-générations

25/01/2013

Expo : « La générosité des générations »



Expo : « La générosité des générations »
Jusqu'au 23 février, se tient à l'Hôtel de Ville de Paris une exposition pleine d'émotion « La générosité des générations ». Photos, peintures, dessins,sculpture, architecture, graphisme, films, livres, écrits... présentent l'aventure de l'intergénérationnel.

Avec Albert Jacquard, Marion Jacquard et Edgar Morin comme présidents, c'est l'association "Ensemble demain" qui pilote l'opération, fruit d'un travail sur le terrain, mené depuis 1999.

 

Expo : « La générosité des générations »

Retrouver les liens enfants - personnes âgées

« Dans une société où beaucoup de familles sont éclatées (divorces, grands parents au pays ...) et les personnes âgées laissées pour compte, il est utile de rétablir un lien où les enfants retrouveront des valeurs disparues et les personnes âgées un moyen de transmettre des savoirs et de recevoir un peu d'amour. Le projet intergénérationnel « Ensemble demain » va permettre aux enfants de retrouver auprès des anciens les notions de respect et de tolérance, quelques fois un peu oubliées dans la société actuelle et il va favoriser les apprentissages .Ce projet est une véritable leçon de vie, qui vaut beaucoup plus qu'une leçon de morale, dans un monde où les liens affectifs et les valeurs essentielles tendent à disparaître.  » explique l'association sur son site

Elle aide les enseignants à créer des partenariats école, collèges/maison de retraite/ clubs du troisième âge. Elle a créé dans les écoles, clubs du 3e âge ou maisons de retraite des ateliers. Elle favorise dans les classes un travail autour de l’Histoire et du patrimoine en faisant intervenir des retraités. Elle monte des pièces intergénérationnelles des expos...

L'association sort une collection de livres "Ensemble Demain" de Carole Gadet aux éditions Jacob Duvernet en janvier 2013.


 









Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires