Vu, lu, entendu... Inter-générations

Expo : « La générosité des générations »


25/01/2013



Expo : « La générosité des générations »
Jusqu'au 23 février, se tient à l'Hôtel de Ville de Paris une exposition pleine d'émotion « La générosité des générations ». Photos, peintures, dessins,sculpture, architecture, graphisme, films, livres, écrits... présentent l'aventure de l'intergénérationnel.

Avec Albert Jacquard, Marion Jacquard et Edgar Morin comme présidents, c'est l'association "Ensemble demain" qui pilote l'opération, fruit d'un travail sur le terrain, mené depuis 1999.

 

Expo : « La générosité des générations »

Retrouver les liens enfants - personnes âgées

« Dans une société où beaucoup de familles sont éclatées (divorces, grands parents au pays ...) et les personnes âgées laissées pour compte, il est utile de rétablir un lien où les enfants retrouveront des valeurs disparues et les personnes âgées un moyen de transmettre des savoirs et de recevoir un peu d'amour. Le projet intergénérationnel « Ensemble demain » va permettre aux enfants de retrouver auprès des anciens les notions de respect et de tolérance, quelques fois un peu oubliées dans la société actuelle et il va favoriser les apprentissages .Ce projet est une véritable leçon de vie, qui vaut beaucoup plus qu'une leçon de morale, dans un monde où les liens affectifs et les valeurs essentielles tendent à disparaître.  » explique l'association sur son site

Elle aide les enseignants à créer des partenariats école, collèges/maison de retraite/ clubs du troisième âge. Elle a créé dans les écoles, clubs du 3e âge ou maisons de retraite des ateliers. Elle favorise dans les classes un travail autour de l’Histoire et du patrimoine en faisant intervenir des retraités. Elle monte des pièces intergénérationnelles des expos...

L'association sort une collection de livres "Ensemble Demain" de Carole Gadet aux éditions Jacob Duvernet en janvier 2013.


 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Juin 2014 - 16:08 France, jeunesse sacrifiée ?

 


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Les vieux

Papy Michel (Drucker), 76 ans, publie 286 pages "pour rester jeune" tout en attaquant de nouveau le "jeunisme ambiant". N'y a-t-il pas là une sorte d'antilogie, pourrait chuinter notre académicien chenu Valéry Giscard, 92 ans ? Vouloir rester jeune quand on est vieux, n'est-ce pas du jeunisme ? En fait, Papy s'accroche, vieille histoire. Brassens lui a pourtant dit que le temps ne fait rien à l'affaire : quand on est, on est. Et surtout pas être et avoir été. Au demeurant, on peut être vieux et dans le vent : face à la dictature de l'instant, ne fait-on pas aujourd'hui l'éloge de la lenteur, l'atout majeur des vieux ? Donc, rester gaillard mais lent, engagé mais lent. Marcher lentement ralentit le temps. Pourquoi courir, pédaler, sauter, pour  « mourir jeune », le pire ? Non, plutôt être vieux. Mourir très vieux. Au final, même, « les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour... », comme chantait Brel mort trop jeune il y a 40 ans ce mois-ci. Déjà. Comme le temps passe.

Michel Rouger

16/10/2018

Nono