Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
21/06/2012

Et maintenant Rio+40



Quand on pense à l'empreinte carbone de tous ces aéronefs atterrissant du monde entier pour un Sommet tombé si bas !... Rio+20 s'inscrira dans l'Histoire des Nations Unies parmi les rendez-vus les plus inutiles. Le « machin », comme ironisait de Gaulle à Nantes en 1960, n'en a pourtant pas manqué et il va sûrement en créer d'autres : vive Rio+40...  Preuve est ainsi encore faite que l'ONU, qui n'a jamais mis fin à une guerre, ne saura pas davantage éloigner les menaces environnementales qui pèsent sur la Planète. D'autant moins que la grande maison onusienne s'est laissée envahir - principal constat à Rio - par l'« économie verte » des puissances industrielles et financières. Certes, la mobilisation de la société civile, du « Sommet des Peuples » aux multiples micro-initiatives locales, a été à la hauteur de l'incurie diplomatique. Mais il lui reste à la vaincre.

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles