03/09/2012

Ennemi public numéro 1



Les sociétés humaines engendrent depuis toujours des monstres qui leur échappent. Aujourd'hui c'est Goldman Sachs. Les apprentis sorciers du Marché ont fait naître une pompe à phynances géante, terrifiante, dirigée par des satrapes infiltrés dans tous les lieux de pouvoir et entourés d'une armée de robots à chair humaine sans morale autre que celle du gain maximum. Il faut revoir ces jours-ci l'enquête diffusée sur Arte ainsi que le site  qui lui est lié. Ils ruinent des millions de petits propriétaires américains, spéculent contre leurs clients, aident la Grèce à tricher avant de retourner leurs armes contre elle. Goldman Sachs, combien de victimes ? La seule solution : casser le monstre, dit l'expert. De scandales en enquêtes et désertions, il est nu. Mais nos démocraties, qui l'ont engendré en dérégulant la finance à tout crin depuis vingt ans, vont-elles pouvoir - et quand - le briser, lui et ses avatars ?

Michel Rouger
 
 
 
 




1.Posté par Patrig K le 07/09/2012 00:12
La morale d’Aguirre, ou la colère de Dieu.

Grand moment de ciné, sur ARTE mercredi soir, j’y ai pris un grand plaisir de redécouvrir le film de Werner Herzog, un film culte. Conquistadores à la poursuite dictatoriale de l’or d’Eldorado. La dernière séquence, à fait flash back du reportage de la veille, les pyromanes de Golmann Sachs. Aussi fous que misérables, tant qu’à la fin, il n’en restera plus qu’un.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires