Vu, lu, entendu... Citoyenneté / Libertés

Dynamisme des sociétés civiles : un baromètre mondial


13/03/2014




Saisir, pays par pays, le rôle jouer par la société civile dans les transformations sociales et les relations internationales, telle est l'ambition du Baromètre 2013 des sociétés civiles réalisé par le CCFD-Terre Solidaire en partenariat avec l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). 
 
« Ce baromètre prendra chaque année le pouls des dynamiques sociales dans le monde », commente le CCFD qui peut s'appuyer, dans cette vaste entreprise, sur ses quelque cinquante années de soutien financier et technique aux organisations locales : ONG, syndicats, organisations professionnelles, mouvements sociaux…) 

Le Sénégal en tête, l'Algérie dernière
 
C'est « un autre visage de la mondialisation » qui est ainsi montré, ajoute le CCFD.  « Les événements récents, déclare de son côté dans la préface Pascal Boniface, le directeur de l’IRIS, ont montré que de l’Ukraine au Brésil, de la Turquie à la Chine, de la Thaïlande au Sénégal, les sociétés civiles prennent le pouvoir, expriment leur volonté et ne se laissent plus dicter leur conduite par leur gouvernement. C’est une révolution stratégique majeure. »
 
 Le Sénégal arrive au premier rang, sans surprise, sa société civile étant l’une des plus vivantes du continent.  De façon étonnante, la République démocratique du Congo est à la 3e place mais c'est en raison notamment de la mobilisation des associations face à la guerre dans l'est du pays. L'Algérie est dernière « non parce que la société civile y est inexistante, précise le CCFD mais du fait des difficultés des acteurs (…) à peser sur l’avenir du pays. »





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Le couple diabolique

Increvables, le néolibéralisme et le vieux nationalisme dansent ensemble en Europe depuis trente ans. Le premier précarise les salariés, impose de nouveaux servages, oppose l'individu au collectif et le consommateur au citoyen, dérègle le climat et empoisonne le vivant : c'est tout bénéficie pour le second qui exploite le désarroi, racornit les esprits, vend ses mensonges et illusions. Aujourd'hui, le couple, décidé à régner encore plus sur le Vieux Continent, tente une nouvelle escroquerie aux élections européennes du 26 mai :  faire croire que seul l'un peut stopper l'autre. Contre la liste Le Pen, votez Macron. Contre la liste Macron, votez Le Pen. C'est tragique. Et absurde : la majorité au Parlement européen va se jouer comme d'habitude entre la droite  et la gauche. Pour les électeurs, par exemple, qui ont envie d'une Europe sociale, écologique et démocratique, il est nécessaire de faire passer le maximum de listes de gauche au-dessus de 5%, le seuil pour avoir des députés. Nécessaire de voter pour freiner, sinon stopper, le duo diabolique.  

Michel Rouger

16/05/2019

Nono