28/01/2015

Diaporama : « Quand des villageois indiens s'organisent »


L’été dernier je passais un mois en Inde dans L’état du Tamil-Nadu, au sud est de ce grand pays. Je devais réaliser un travail sonore pour la création d’un spectacle de danse jeune public de la Cie Le Chiendent. La majorité de mon séjour s’est déroulé dans le petit village rural de Ranganathapuram, Un endroit qui évoque une oasis, posé entre champs de cocotiers, de millet et un fleuve qui pleure son eau disparue. Durant ce séjour j’ai pu rencontré Samy co-fondateur avec sa femme Christina d’AREDS, une ONG indienne qui se bat pour la construction d’une société civile. Je vous propose de découvrir un diaporama sonore de cette rencontre.

Pascal Pellan.


Merci à Frances Bucquet pour la traduction, Alain Jaunault qui a prêté sa voix, merci aussi à Sandrine Bonnet de la Cie Le Chiendent. 


Christina Samy, une grande militante des droits des femmes et des Dalits

Christina Samy, l'épouse de L.A. Samy, est aussi très active. Co-fondatrice d'AREDS, elle préside le Mouvement des femmes contre la pauvreté et la violence (MAPOVI-TN), elle a fondé la Society of women in action for total empowerment (SWATE), elle est aussi membre du comité de coordination nationale du Mouvement « Marche Mondiale des Femmes ». Sur cette vidéo, elle intervient à la table ronde "Contribuer à l’épanouissement de l’Humanité, de la personne" lors du colloque international Gouvernance & Responsabilité organisé les 8 et 9 décembre 2011 par le CCFD-Terre Solidaire dont AREDS est partenaire.
 




Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires