Le billet

05/09/2019

Destination mars



Nouvelle rentrée, nouvel embarquement vers l'inconnu. Sauf pour  la destination principale : mars. Si les ambitions municipales des Ecologistes et des Marcheurs ont rapidement décollé et volent même un peu trop haut, le RIP, le Référendum d'initiative partagée contre la privatisation d'Aéroports de Paris, n'a toujours pas pris son envol. Il n'est pas facile d'embarquer les Français qui ne prennent jamais l'avion, pour un tiers, ou sont drogués aux vols low cost symbole du libéralisme le plus fou. Mais surtout, le RIP dérape sur un bien qui n'est plus entretenu voire sciemment abîmé depuis des années : le service public. Le petit personnel militant expliquant le RIP s'échine donc à le réparer, répétant que ce référendum est une occasion de défendre notre bien commun. Comme on doit défendre les services des Urgences des hôpitaux publics abandonnés dans les soutes de la société et dont les appels de détresse sont continus depuis mars dernier : si le gouvernement persiste, on les entendra encore en mars prochain...  

Michel Rouger

mars.mp3 Mars.mp3  (1.6 Mo)





1.Posté par BOUJU Martine le 05/09/2019 19:03
heureuse de vous trouver à cette rentrée.
J’espère que les vacances ont...ont été bonnes, reposantes, enrichissantes.
au plaisir de lire et de m'enrichir
Martine


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires