Vu, lu, entendu... Citoyenneté / Libertés

10/12/2015

Démonter point par point le projet du Front National




Quelle politique le Front National veut-il mettre réellement en place et quels dégâts fait-il déjà dans les villes qu'il gère ? La presse essaie de distinguer le vrai de la démagogie mais partiellement et de façon désordonnée. Les élus et partis politiques aussi. C'est un décryptage systématique qu'il faudrait opérer tant les électeurs qui votent FN et ceux qui lui laissent le champ libre en s'abstenant semblent ignorer ce qui les attend. Entre autres initiatives allant dans ce sens, la CFDT a publié en 2014 Les mensonges du Front National. De son côté, le Parti socialiste publie aujourd'hui un Livre noi r  sur la gestion municipales dans les villes conquises par le FN en 2014.





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Méditation

La méditation étant devenue la recette du bonheur face aux brutalités du temps, méditons. Avons-nous suffisamment pensé à Jacques Chirac tous ces jours-ci ? Clairement non. A la fulguration surtout de 1995 sur « la fracture sociale » et ce qui s'en suivit, c'est-à-dire rien. Pourquoi rien ? Parce qu'il aimait les gens. La fracture s'aggrava mais les gens, sentant qu'il les aimait, l'aimèrent pour toujours, spécialement à sa mort. Aujourd'hui, le président aggrave aussi la fracture sociale. A partir du 1er novembre, la réforme de l'assurance chômage va jeter des dizaines de milliers de personnes dans la pauvreté. Mais s'il se faisait aimer en aimant autant les gens que Jacques Chirac, ça passerait. Pourquoi a-t-on besoin d'être aimé de notre monarque républicain ? Pour oublier ? A creuser à la prochaine méditation. 

Michel Rouger

02/10/2019

Nono












Partenaires