Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
01/04/2022

Découvrir le théâtre en Afrique, reflet de la vie et des luttes



20220407_decouvrir_le_theatre_en_afrique___.mp3 20220407 Découvrir le théâtre en Afrique....mp3  (2.97 Mo)

Dans une société africaine où, la plupart du temps, la liberté d’expression n’est pas acquise, le théâtre est un bouclier. Mieux, il est un moyen de lutte. On peut le découvrir et échanger sur le "mooc" (masterclasse sur internet) de l'Académie Charles Dullin.

Un "Fun mooc", c'est une masterclasse gratuite, organisée par les universités francophones. La proposition d'aujourd'hui s'intitule : "Théâtres en Afrique francophone subsaharienne, penser et vivre autrement". Pas besoin de prérequis, la masterclasse se déroule sous forme de vidéos et est accompagné d'un forum de discussion pour les inscrits. Les 12 vidéos, c'est 2 h 45 en tout que l'on peut regarder quand on veut et sont accessibles pendant un an.

22 grands noms de la scène théâtrale africaine contemporaine s'expriment : metteurs en scène, comédiens et entrepreneurs culturels. Ils viennent de 15 pays d’Afrique francophone différents et parlent des enjeux actuels de la production théâtrale en les replaçant dans le contexte historique de la colonisation puis des indépendances. Ce mooc ne s'adresse pas qu'aux artistes et aux formateurs, il peut être une excellente base de rencontre avec les migrants qui y puiseront la fierté de leurs racines africaines.

Un lieu de débat, de discussion, de lutte : un miroir

"Cette masterclasse permet de dresser un état des lieux et des pistes d’action. Contribuez à cette dynamique en vous inscrivant et en participant au forum !" proposent les formatrices. Quelle est l’histoire du théâtre en Afrique ? Quelle est sa place dans le contexte actuel et comment se battent les acteurs culturels pour permettre au théâtre de vivre ? 

Dans une société africaine où, la plupart du temps, la liberté d’expression n’est pas acquise, le théâtre est un bouclier. Mieux, il est un moyen de lutte contre l’injustice.  Le théâtre est un lieu de débat, de discussion. Il fait rire, fait pleurer, il est le reflet de la société, le miroir dans lequel chacun s’observe. Par les émotions, les réactions positives ou négatives qu’il génère, il permet le divertissement, la dénonciation, la réflexion et ainsi le rassemblement et la cohésion sociale. 

L’un des problèmes majeurs auxquels fait face le théâtre africain est l’aide à la création. Beaucoup d’idées dorment dans les placards. Bon nombre de pièces écrites peinent à être montées. Quelles sont les réalités autour de l’aide à la création et à la diffusion des pièces africaines ? Comment renforcer le rayonnement de ces pièces et limiter les freins à la création ? "

Pour s'inscrire, cliquez ici
Organisation : Académie Charles-Dullin
Début du cours : 22 février 2022
Fin d’inscription : 22 février 2023
 





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 22

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient