Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Couché ! Pas bouger


01/10/2020

Si les Français aiment tant caresser leur chihuahua, shih tzu et autre ami poilu, c'est peut-être parce qu'ils partagent désormais la même condition : celle d'être tenus en laisse. Les GAFAM les baladent et les feront bientôt courir avec la 5 G pendant que l'État, lui, les saisit de plus en plus souvent au collet. Personne n'a oublié ces cinquante-cinq jours d'insolites promenades du printemps où le citoyen devait pissoter son territoire sur un kilomètre de rayon guetté par des sentinelles promptes à le renvoyer à la niche. Ça continue. Cette fois, des mesures contre la liberté d'informer révoltent les journalistes. Officiellemet pour le bien être de l'animal menacé de Covid, en réalité parce que sévir est le privilège exquis de l'Autorité, l'État ne cesse de glisser des mesures  d'urgences dans le droit commun. Amnesty cette semaine lance une pétition pour défendre le droit de manifester. Dans son classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontière a rétrogradé cette année la France d'Emmanuel Macron à la 34° place. La laisse est de plus en plus courte. Pas dit qu'elle ne va pas finir par casser. 

Michel Rouger
vocal_005_2.mp3 Vocal 005.mp3  (615.7 Ko)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
< >

Mercredi 20 Octobre 2021 - 07:35 L'audace

Jeudi 14 Octobre 2021 - 05:30 Errance zemmourienne

Jeudi 7 Octobre 2021 - 07:26 Pandore

Vendredi 1 Octobre 2021 - 07:54 Au nouveau pourboire

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires