03/04/2014

Combat



Voilà donc, sous les ordres du général Valls et le renfort de la batailleuse Ségolène Royal, fille du lieutenant colonel d'artillerie de marine Jacques Antoine Royal, le « gouvernement de combat »  imposé par le grand stratège de l'Élysée après la déculottée aux municipales. Combattre quoi, combattre contre qui, mon général ? Ce ne sera pas la ploutocratie mondiale dont les folies ont durement cassé l'emploi et les finances publiques depuis 2008 :  le  monstre, insaisissable, va continuer au contraire à imposer sa loi.  Ce combat-là risque donc de ressembler à tous les précédents qui saignent la société depuis près de quarante ans : moins d'argent pour les forces de solidarité, les services publics et associations, les bataillons de citoyens qui colmatent les brèches  Mais peut-être le général va-t-il utiliser au moins l'arme de la justice et trouver les mots pour regonfler le moral des troupes.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires