Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
02/05/2013

Claude, travailleur au noir



En s'apercevant que ses paiements en liquide avaient été découverts, Claude Guéant aurait dû se liquéfier. Pas du tout ! Droit comme un Cahuzac ! Ce liquide n'a en rien alimenté la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy, a-t-il assuré dans un flot d'interviews. Simplement, il a reçu pour son travail des primes en liquide comme en touchaient alors « des milliers de fonctionnaires ». Une défense, pour dire vrai, assez flottante. Claude Guéant est « un voleur ou un menteur », a lancé sa camarade de l'UMP Roselyne Bachelot. Quoi qu'il en soit, grâce à lui, le 1er mai aura été cette année la Fête du Travail au noir. Voilà un ancien ministre qui  se blanchit en invoquant la fraude au fisc et à la Sécurité sociale. À trop pourchasser le sans-papier ouvrier au noir, l'ex- premier flic de France a fini par l'imiter. On peut appeler ça le syndrôme de Claude. 

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

Une tuerie - 09/12/2021

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient