25/06/2020

Chaud



34 ° ressenti ce midi. Chaud jeudi. Quel record va-t-on battre encore cet été ? En tout cas, on ressent combien la question climatique impacte aujourd'hui le climat politique. Dans trois jours, bien des villes, et non des moindres, vont sans doute être gérées par des unions écolos-socialistes ? Cauchemar chez les Marcheurs du Président. Pris de fièvre, beaucoup ont laissé tomber masques et gestes barrières pour filer à droite embrasser les anti-écolos. Mais comment le Président va-t-il faire avec des troupes pareilles pour lancer en juillet l'Acte II-bis du quinquennat ? Il a sur sa table les 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat qu'il a lancée pour "plus de démocratie participative et d'écologie" après le Grand débat national et la crise des Gilets Jaunes : que va-t-il pouvoir faire de ces propositions écologistes si dans le même temps des élus municipaux Marcheurs ferraillent contre les mesures voisines des municipalités écolos-socialistes ? Depuis trois ans, on avait bien constaté des signes de dérèglement mais là, ça devient très chaud sur la planète "En même temps".  

Michel Rouger

chaud.mp3 Chaud.mp3  (574.08 Ko)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires