Le billet

12/04/2012

Campagne recherche ligne d'horizon



Il est temps que l'on passe à autre chose. La campagne devient un peu lassante. Depuis des semaines, les candidats échangent leurs arguments et ça finit par tourner en boucle. Même les médias commencent à s'ennuyer ferme. Ils se demandent ce qui peut encore accrocher le public. Paru dans Hot Vidéo, un sondage de l'Ifop a été repris dans la foulée sur tous les sites d'info internet. Pour une fois, il n'était plus question d'intentions de vote ni de de montée du 3e homme, mais de lier les accointances politiques et les pratiques sexuelles. Devinez quoi, ce sont les électeurs de Bayrou qui forniquent le moins et ceux de Le Pen qui sont les plus actifs. 
Même les émissions de débats à la télé tournent court. Les médias s'intéressent davantage au comportement qu'aux idées. Voilà maintenant que Poutou, pris pour un rigolo durant des semaines, finit par séduire la tribu des commentateurs pour son style décalé et assumé, presque drôle avec son côté "Je ne suis pas de votre monde". 
La campagne est quand même suivie de près par des tas de gens qui ne voteront pas. En Algérie, par exemple, ou encore chez nos voisins belges. La vie politique française sert de repères aux francophones. Le quotidien suisse Le Temps fait la bonne analyse. "Pris dans le tambour de l'essoreuse des crises financières, les citoyens ne perçoivent qu'une gestion au coup par coup. Leur désarroi est réel. A un drame répond une action immédiate, alors qu'ils recherchent une ligne d'horizon désespérément."

Alain THOMAS.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires