Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
03/05/2012

C'est fini ! (enfin presque...)



Les meilleures choses ont une fin. Et les pires. La campagne présidentielle, par exemple, sans que l'on sache s'il faut la classer parmi les premières ou les secondes. De la primaire socialiste, le meilleur exercice démocratique que l'on ait vu depuis longtemps, au débat-pugilat de mercredi soir, sans doute le plus violent de la V° République, on est tombé de plus en plus bas par la volonté d'un sortant brutal et diviseur. À tel point que tout le monde est las à la veille du scutin. Qu'on en termine ! Et que les urnes refermées, sous la houlette d'un nouveau président, renaisse la démocratie sociale, le dialogue pour résoudre nos problèmes. Mais j'oubliais, il y a les législatives ! Et ça risque encore de taper bas.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles