22/01/2015

Allons-z-enfants



Quinze jours après les attentats, le général-président Hollande a sonné la charge sur le front républicain : re-fon-dons l'école. Voilà une riposte-surprise ! Cela fait bien quarante ans que notre école républicaine fait naufrage dans les banlieues populaires frappées par la violence des inégalités qu'engendrent les mutations économiques et un racisme inavoué. Refonder l'école en urgence est un terrible aveu. 40 ans d'échec scolaire gouvernemental : 20 morts. Pourquoi les dirigeants politiques, partout et depuis toujours, attendent-ils ainsi les drames pour intervenir vraiment ?  Les solutions, depuis longtemps, sont aussi connues que les problèmes. À défaut d'avoir agi, on court le risque, aujourd'hui à chaud, de sur-réagir. N'entendez-vous pas, déjà, dans nos campagnes, les enfants de la Patrie s'égosillant tout petits  : « Mar-chons, mar-chons, qu'un sang im-pur abreu-eu-ve nos sillons... » ? Belle éducation. 

Michel Rouger

 



1.Posté par Patrig K le 22/01/2015 22:53
Et pendant ce temps de prières "républica-neuneu-ristiques", l'artificier financier amende discrètement son patchwork législatif, un Macron d'évolution agrémenté d'une pincée d'interdit de fouiner dans les affaires de ceux qui en paient le moins de contributions fiscales, le justement bien utile à payer l'école communale ...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires