14/12/2016

Alep



Quatre lettres de sang s'écrivent sous nos yeux et nous restons là sidérés, désarmés. Nous sommes révulsés par la barbarie humaine qui ne fait relâche que pour recharger les canons, mais abandonnons à leur héroïsme les jeunes qui continuent à tweeter et les médecins qui persistent à soigner sous les bombes qui pleuvent ou la torture qui rôde. Nous voyons, nous savons, le monde est devenu village, mais nous restons aussi impuissants que nos ancêtres, jadis, devant d'autres tragédies. Pas de défilés pour convaincre nos gouvernants eux-mêmes prisonniers d'un homme, Poutine, qui gave de munitions le bourreau de Damas, bombarde lui-même, condamne par ses veto l'ONU à l'inaction. Poutine qui a aussi des amis chez nous : Marine Le Pen, François Fillon. On frémit à l'idée de voir l'an prochain un président français serrer en souriant cette main couverte du sang des innocents d'Alep. 

Michel Rouger

Alep
2016_12_14_alep.mp3 2016 12 14 Alep.mp3  (1.31 Mo)




1.Posté par baron le 15/12/2016 18:37
Que dire Michel ? Des poèmes écrits pour les enfants d'Alep, des photos, des vidéos... Notre impuissance ? Puisse la trève commencée aujourd'hui épargner/protéger... je ne sais plus. Merci pour ton analyse

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires