Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
17/04/2014

Accords perdus



Le comparatif fait le tour du net, d'une netteté impeccable avec un petit décalage : deux corps féminins s'exhibent, l'un dit l'idéal selon les femmes, l'autre selon les hommes. Pour les femmes, c'est le corps "d'un garçon avec des seins" comme écrit Mona Chollet. Pour les hommes, ce sont des courbes, des hanches et de gros seins mais un ventre plat obligatoire. C'est la victoire du corps en pièces détachées qui n'a qu'à changer là et là, au lieu d'être ce qu'il est. Notons la mention de célébrités à qui appartiennent les jambes ou l'estomac : rares sont celles qui n'ont pas l'adresse d'un chirurgien dit esthétique. Du magasin H&M qui propose en majorité des jeans Skinny ou "Super" Skinny. Du Karl Lagerfeld qui se déteste lui-même autant que toutes les femmes. Photos retouchées sur fond de critères répétés : le virtuel s'imprime dans les cerveaux las d'avoir la même impression. Mais que fait le dictionnaire ? " Travailler au corps ", expression d'une action très pressante sur quelqu'un (torture, pression morale).

Violette Goarant




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles