Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
15/11/2012

À l'enseigne coloniale



Vous suivez la résistance des millions de kiranas, les petits boutiquiers indiens, confrontés à l'inexorable avancée des chariots de Walmart, Tesco, Carrefour, Auchan et autres ouest compagnies ? Il le faut. Question de modernité. La triste modernité de l'hypermarché. Les enseignes ventrues de nos périphéries conquièrent toujours le monde, s'adossant aux bidonvilles pour contenter la minorité aisée, chassant les commerces de rues, déchirant le tissu social dont la petite échoppe indienne est le symbole... pendant que nous tentons ici, drôlement, laborieusement, de recoudre ce tissu par des « panniers paysans », des « circuits courts ». Ganesh, dis à tes envahisseurs que la prospérité ne se mesure pas aux kilomètres de gondoles. Gandhi, reviens-nous et pars jeûner dans la galerie coloniale : ton message éclipsera toutes les réclames.

Michel Rouger
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Refondons - 22/09/2022

Les Insouciants - 07/09/2022

​Exercice estival - 07/07/2022

Super Total - 29/06/2022

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

1 2 3 4 5 » ... 25

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient