Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
06/03/2014

À l'affiche



« Un micro était caché dans le Buisson », a titré mercredi Le Canard enchaîné. Beau titre pour un film, non ? Dans le genre Les Tontons flingueurs, du regretté Georges Lautner. Sept hommes, dans un bureau, ourdissent la réélection du Président. Ils préparent un gouvernement de combat, des têtes de ministres tombent, mais il y un traître, le Buisson. Il enregistre tout : une bombe à retardement. Trois années passent et soudain Le Canard, la mèche... Que deviendra Sarkozy, son fidèle Guéant, le ministre de la Police le plus poursuivi par la Justice, les autres ? Suspense. Ils se battront. « Se battre », c'est le titre d'un autre film, un vrai, apparu sur les écrans mercredi aussi. Lui, il raconte le courage, la solidarité, qui enlacent, étreignent des vies précaires. Du cinéma vérité, beau, émouvant, l'extrême opposé de la comédie du pouvoir que certains, décidément, repassent en boucle.

Michel Rouger
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Échec pédagogique - 02/02/2023

La manif - 19/01/2023

Liesse tragique - 15/12/2022

Dehors ! - 01/12/2022

​Allez les Bleus - 17/11/2022

Déroute (du Rhum) - 29/10/2022

France, dégage ! - 06/10/2022

Refondons - 22/09/2022

Les Insouciants - 07/09/2022

​Exercice estival - 07/07/2022

Super Total - 29/06/2022

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

1 2 3 4 5 » ... 26

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient