Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A Noël, l'oubli est d'or


20/12/2011

Oublier durant quelques jours, c'est le seul or que beaucoup de gens s'accordent pour Noël, surtout cette année.  Oublier la crise et ses tenanciers qui transforment nos vies en plomb.  Oublier les prédateurs  qui, à grand renfort de pub, reluquent aujourd'hui les bagues de nos grands-mères et s'en font une poule aux oeufs d'or. Oublier tous ceux qui se font des c... en or sur le dos des oubliés parmi lesquels d'ailleurs, au fond du trou, des millions de petits orpailleurs. Mais chez ceux-là aussi, dans les pires conditions,  il en est qui résistent : à Cuatro Horas, au Pérou, par exemple, dont nous parlons ci-contre. Du Pérou à la Syrie, la résistance humaine est d'un métal qui ne fond pas, le plus précieux.  Et cela, on peut ne pas l'oublier.  

Michel Rouger
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
< >

Mercredi 20 Octobre 2021 - 07:35 L'audace

Jeudi 14 Octobre 2021 - 05:30 Errance zemmourienne

Jeudi 7 Octobre 2021 - 07:26 Pandore

Vendredi 1 Octobre 2021 - 07:54 Au nouveau pourboire

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires