Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A Chypre, retrouver un peu de ciel bleu

28/03/2013

Il a tellement voulu la place! On était content pour lui. Mais là, ça devient dur. Il faut se mettre à sa place, mardi soir, quand l'équipe de France est battue sur son terrain par l'Espagne. Même pas le foot pour se redonner un peu de ciel bleu. Deux jours plus tard, c'est l'exercice impossible: comment, par la magie du verbe, faire entendre aux Français que le capitaine est solide à la barre.  
Un président en chute libre dans les sondages, un ex poursuivi par la justice pour avoir soutiré le pactole d'une vieille dame qui n'a pas toute sa santé mentale, le tableau n'est pas reluisant. A qui se raccrocher? Si DSK avait été élu, il aurait fait un bien meilleur président que Hollande, assure le Times. Mais c'est trop tard. 
La presse elle-même est un peu perdue. Les magazines ont épuisé les sujets sur la franc-maconnerie et l'immobilier. Alors, ils titrent sur la France qu'on ruine. A force de vouloir créer le buzz, le Nouvel Obs est contraint d'afficher une décision de justice en couverture comme un vulgaire torchon people. 
Pas une semaine sans que Mélenchon se paie un journaliste. Il n'y a pas qu'au Mali où le métier est dangereux. A la dernière manif des opposants au mariage gay, bon nombre d'entre eux se sont fait insulter et cracher dessus. C'est bon, je m'envole pour Chypre prendre quelques jours au soleil.  
 
Alain THOMAS


Nouveau commentaire :

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires