Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
13/12/2012

12-12-12



Le 12-12-12 est passé et il ne s'est rien passé. Remarquez, c'était prévisible, sl l'on ose dire. Ce matin, le monde tourne toujours. Mal, mais il tourne. Le gouvernement vient de sortir son 2012° plan contre la pauvreté ; les grands patrons ont encore augmenté leurs prébendes ;  les nostradamus de l'économie se plantent toujours :  normal. Depardieu est parti enterrer son gros menhir de fric dans un trou belge, ce n'est pas non plus la fin du monde. Celui-ci appartiendra toujours à ceux et à celles qui ont les pieds dans la glaise et la tête dans les étoiles, comme on les aime ici. Au fait, comment vas-tu Salah, mon ami, dans ton sud tunisien ? Et la famille ? C'était comment le 12 à Douz ? Que la paix soit sur vous. Que le vent de sable, aussi, emporte les islamistes et tous les  prophètes de malheur.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

Com’ miracle - 24/02/2022

Trahir - 15/02/2022

En bref - 10/02/2022

La sonde - 01/02/2022

Le quartier - 26/01/2022

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient