31/01/2020

​UIPP



S’il est un nuisible aujourd’hui, c’est bien l'’Union des Industries de la Protection des Plantes. Ou, pour être plus juste, de la protection des pesticides, accessoirement de la protection des profits. Dix-neuf firmes agrochimiques en bande organisée. Dernière proie : la loi sur l’alimentation Egalim de 2018. Un de ses articles interdit enfin, à partir de 2022, de produire et de vendre divers pesticides bannis en Europe depuis des années. Le Monde de mardi révèle les assauts de la bande auprès de l’Elysée et du ministre de l’Economie. Lobbying gagnant, la démocratie à son tour infecté, interdiction repoussée en 2025. Insatisfaite, l’Union agrocynique a saisi alors le Conseil constitutionnel pour... « atteinte aux droits de l’homme ». Dans une décision historique, le Conseil, ce 31 janvier, a dit stop : la protection de la santé et de l'environnement est un droit supérieur à la liberté d'entreprendre. La loi est validée. A nouveau, l'UIPP "étudie les voies juridiques possibles" : nos usines françaises doivent pouvoir produire ces poisons qui, interdits de vente ici, se dispersent dans l’alimentation d’une bonne demi-douzaine de pays africains. Un acharnement à vomir. 

Michel Rouger



1.Posté par Francois-Regis - Australie le 31/01/2020 10:08
Merci Michel pour ce billet. C est emblematique d une humanite au service du capitalisme et non le contraire. L argent pourrit tout: c est mon pere qui disait ca...En tous cas merci pour ces alertes. A travers nos choix de vie individuels nous pouvons resister et tous ensemble nous pouvons lutter.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires