Le billet

31/01/2020

​UIPP



S’il est un nuisible aujourd’hui, c’est bien l'’Union des Industries de la Protection des Plantes. Ou, pour être plus juste, de la protection des pesticides, accessoirement de la protection des profits. Dix-neuf firmes agrochimiques en bande organisée. Dernière proie : la loi sur l’alimentation Egalim de 2018. Un de ses articles interdit enfin, à partir de 2022, de produire et de vendre divers pesticides bannis en Europe depuis des années. Le Monde de mardi révèle les assauts de la bande auprès de l’Elysée et du ministre de l’Economie. Lobbying gagnant, la démocratie à son tour infecté, interdiction repoussée en 2025. Insatisfaite, l’Union agrocynique a saisi alors le Conseil constitutionnel pour... « atteinte aux droits de l’homme ». Dans une décision historique, le Conseil, ce 31 janvier, a dit stop : la protection de la santé et de l'environnement est un droit supérieur à la liberté d'entreprendre. La loi est validée. A nouveau, l'UIPP "étudie les voies juridiques possibles" : nos usines françaises doivent pouvoir produire ces poisons qui, interdits de vente ici, se dispersent dans l’alimentation d’une bonne demi-douzaine de pays africains. Un acharnement à vomir. 

Michel Rouger




1.Posté par Francois-Regis - Australie le 31/01/2020 10:08
Merci Michel pour ce billet. C est emblematique d une humanite au service du capitalisme et non le contraire. L argent pourrit tout: c est mon pere qui disait ca...En tous cas merci pour ces alertes. A travers nos choix de vie individuels nous pouvons resister et tous ensemble nous pouvons lutter.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires