Le billet

08/10/2020

​Stop - SUVisme



Attention, le traitement actuel de l'épidémie éclipse une séquelle lourde : l'explosion de la pauvreté. Avec déjà un million de victimes en huit mois, la France dépasse maintenant les dix millions de pauvres. Et ça va empirer. Avec les suppressions d'emplois et la réduction des aides, beaucoup de personnes en situation précaire vont perdre les quelques dizaines d'euros qui les maintiennent encore hors de l'eau. Malgré cette situation, qui n'est pas sans rappeler le choc sur le budget carburant qui déclencha il y a deux ans la colère des Gilets Jaunes, les dix organisations caritatives reçues le 2 octobre par le Premier ministre sont reparties "déçues". Ce n'est pas tout. Éclipsée aussi l'urgence climatique. Balayé le malus au poids proposé par la Convention Citoyenne pour le Climat sur les véhicules neufs. Pas touche aux SUV, ces grosses bagnoles bâtardes entre 4x4 et monospaces, invention industrielle imbécile au temps du réchauffement climatique. Combien de temps le virus du SUVisme va-t-il encore tenir ? D'ores et déjà, il restera le symbole d'une époque inégalitaire et cynique où le lobby de l'auto et les conducteurs brûlaient le pavé des villes en faisant un bras d'honneur à leurs contemporains et au futur.  

Michel Rouger
vocal_003_5.mp3 Vocal 003.mp3  (695.58 Ko)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires