Vu, Lu, Entendu...

16/06/2020

​Solidarité avec les migrants : demandons son inscription au patrimoine immatériel de l'Unesco



migrants.mp3 MIGRANTS.mp3  (1.01 Mo)

Le PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) a lancé une action pour inscrire les actes de solidarité envers les personnes migrantes au patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2021 et donc les valoriser. Nous sommes tou.te.s invité.e.s à participer à l’archivage de ces actes de solidarité. Ainsi des calaisiennes et calaisiens publient chaque semaine des actes d’hospitalité dans l’espace public. Plus de renseignements ici. Pour participer et suivre ces propositions de travail, aller sur la page Facebook du PEROU.

Le PEROU porte aussi le projet duTrès grand hôtel. Penser l’hébergement non comme une opération de mise à l’abri, mais comme un art de faire société, tel est l’enjeu du Très Grand Hôtel, un contre-centre d’hébergement pour "le monde d’après". Sur le blog du PEROU de Mediapart, on peut suivre l’état des lieux du chantier et participer à cet « atelier ouvert » pour imaginer avec celles et ceux qui le souhaitent ce lieu à venir. Ci-dessus la vidéo-manifeste réalisée par Maëlle Berthoumieu.

Violences contre un migrant : des gendarmes brisent le silence

Après des violences contre un mineur étranger à Calais, des gendarmes ont dénoncé des collègues, permettant une condamnation. Coups, brimades, téléphones brisés, nourriture jetée et vol d’argent… Un mineur afghan a détaillé tout cela dans une plainte au procureur de Boulogne-sur-Mer remontant à mars 2016. Cette fois,  la plainte a fait du chemin. Car pour une fois, des membres des forces de l’ordre ont brisé l’omerta, d’après des informations obtenues par Mediapart reprises ici

A noter aussi que la 7ème édition de la note pratique « Sans papiers mais pas sans droits« , parue en octobre dernier est désormais téléchargeable gratuitement sur le site du GISTI.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Que d'histoires...


Jeudi soir 18 septembre 2010. Un clic et Marcelle, Simon, Francis,  Magali, Vincent... se retrouvent soudain sur le net, partageant passions et combats, idées et énergie. Ils, elles, ont 22 à 88 ans, sont retraité.e.s de La Poste, fermier écolo, éducateur, cheffe d'entreprise, étudiant. Leurs histoires, ordinaires et si peu banales, sont les premières d'une longue série : 478 exactement dix ans plus tard sur le webmagazine, les blogs, les livres, le webdoc. Des centaines de milliers de lecteurs sont passés, se sont arrêtés sur l'une ou l'autre, y ont puisé des moyens pour surmonter le désenchantement ambiant, leur sentiment d'impuissance, imaginer, créer déjà un monde un peu meilleur. Alors, bien sûr, on va continuer. Ces dix ans sont une étape. Un travail est engagé pour consolider économiquement le projet pour le transmettre dans les années prochaines à une génération plus jeune. Cette fois encore, les lectrices et lecteurs, devenus sociétaires, nous y aideront. Et contre les virus qui accablent les humains, Histoires Ordinaires va continuer avec tant d'autres à propager le meilleur des vaccins, l'engagement.

Michel Rouger
vocal_001_13.mp3 Vocal 001.mp3  (695.58 Ko)


19/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires