05/07/2018

​Patronat



Le patron des patrons français a changé mardi et tout le monde s'en contrefiche. Les employeurs eux-mêmes, pour la plupart. Surtout les petits. C'est dommage. Veut-on vraiment préserver notre patrimoine ? Dans notre monde en pleins bouleversements, les dirigeants du Medef restent résolument inscrits dans la tradition, celle d'un vieux syndicat de geignards, puissants et riches, nostalgiques de la lutte des classes. Dédaignant les grandes questions de notre époque - les dangers de l'hyper-capitalisme, les  responsabilités sociétales et environnementales – méprisant le dialogue social, le dernier président, Pierre Gattaz, héritier zélé de son père Yvon qui fut aussi patron des patrons, a porté très haut ces valeurs fortes : toujours plus pour les actionnaires, toujours moins pour les salariés. Seulement voilà : les Présidents de la République, surtout les trois derniers, surtout l'actuel, ont fini par tout accorder. Et qu'est-ce qu'il va faire Geoffroy Roux de Bézieux, si Macron lui fauche son nouveau job de patron des patrons ? 

Michel Rouger

patronat.mp3 Patronat.mp3  (1.57 Mo)




1.Posté par LE HERISSE le 07/07/2018 10:06
comme dit Warren Buffet, l'un des plus riches au monde « Il y a une lutte des classes, évidemment, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène la lutte. Et nous sommes en train de gagner. »

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires