Le billet

​Patronat


05/07/2018




Le patron des patrons français a changé mardi et tout le monde s'en contrefiche. Les employeurs eux-mêmes, pour la plupart. Surtout les petits. C'est dommage. Veut-on vraiment préserver notre patrimoine ? Dans notre monde en pleins bouleversements, les dirigeants du Medef restent résolument inscrits dans la tradition, celle d'un vieux syndicat de geignards, puissants et riches, nostalgiques de la lutte des classes. Dédaignant les grandes questions de notre époque - les dangers de l'hyper-capitalisme, les  responsabilités sociétales et environnementales – méprisant le dialogue social, le dernier président, Pierre Gattaz, héritier zélé de son père Yvon qui fut aussi patron des patrons, a porté très haut ces valeurs fortes : toujours plus pour les actionnaires, toujours moins pour les salariés. Seulement voilà : les Présidents de la République, surtout les trois derniers, surtout l'actuel, ont fini par tout accorder. Et qu'est-ce qu'il va faire Geoffroy Roux de Bézieux, si Macron lui fauche son nouveau job de patron des patrons ? 

Michel Rouger

patronat.mp3 Patronat.mp3  (1.57 Mo)






1.Posté par LE HERISSE le 07/07/2018 10:06
comme dit Warren Buffet, l'un des plus riches au monde « Il y a une lutte des classes, évidemment, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène la lutte. Et nous sommes en train de gagner. »

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

​A table - 12/09/2019

Destination mars - 05/09/2019

​Heureux - 04/07/2019

Total sur le grill - 26/06/2019

​Souffrances - 19/06/2019

​Montez ! - 13/06/2019

Khartoum - 06/06/2019

​Arithmétique - 30/05/2019

Espèce en danger - 08/05/2019

Vote bleu - 01/05/2019

​Progressons - 11/04/2019

​Tweetons un peu - 04/04/2019

Saintes chapelles - 21/03/2019

​Hécatombes - 14/03/2019

J - 7 - 07/03/2019

​Algérie, suites - 28/02/2019

Déraciner la haine - 20/02/2019

​« Liberté ! » - 06/02/2019

​Patrons en lutte - 30/01/2019

L'espoir, enfin - 25/01/2019

1 2 3 4 5 » ... 17


Le billet de la semaine

​Le retraité et le vautour

Retraites, suite : maintenant l'Opération Macron. La mère des batailles, peut-être, tant la réforme est profonde. Dans quel état va-t-on retrouver le système de retraite à la française, l'un de nos biens communs les plus précieux, protégé des crises du système financier par la solidarité intergénérationnelle ? Il faudra observer le courage et les manœuvres de chaque acteur de la bataille. Sur le front notamment de cette inégalité déjà criante et qui s'aggrave : l'espérance de vie en bonne santé. Quelle sera la retraite de tous ceux et celles qui aujourd'hui alternent le chômage et des boulots mal payés, précaires, pénibles, sont victimes de la double peine d'une vie difficile et plus courte ? Sur le front ensuite de la solidarité financière, garante du bien commun. Les fonds géants de la finance, tel BlackRock (à découvrir en ce moment sur Arte), font briller leur retraite par capitalisation près des politiques et des patrons. Les vautours tournent toujours au-dessus des retraités mais surtout au moment des batailles.

Michel Rouger

19/09/2019

Nono

Newsletter