02/03/2017

​Noce diabolique



Insensibles au bruit des casseroles, portés par des militants fanatiques qu'ils prennent pour le peuple, François Fillon et Marine Le Pen s'avancent aujourd'hui bras dessus bras dessous vers l'Élysée. La Blonde et le Brun ont dans le regard la même hargne assassine contre la Justice, la presse, l'Etat de Droit, souriant seulement à leur rêve du printemps quand règnera l'arbitraire qui épargne les puissants. Seul l'intérêt personnel, bien sûr, unit ces deux plus beaux spécimens de la bourgeoisie politicienne. Il faut qu'ils arrivent en tête ensemble le 23 avril, au soir du premier tour. « Les Français se rassembleront autour de moi comme pour Chirac en 2002 ! », se dit-il. « Je peux vraiment devenir Présidente car les gens s'abstiendront en masse plutôt que de voter Fillon ! », se dit-elle. Elle a raison. La complicité diabolique des soi-disant Républicains est sa seule chance. 

Michel Rouger

​Noce diabolique
2017_03_02_noce_diabolique.mp3 2017 03 02 Noce diabolique.mp3  (1.5 Mo)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires