Le billet

​Naufrage


21/06/2018




Depuis une dizaine de jours maintenant, l'équipage de La Macronie souque ferme. Appelé en Méditerrannée pour secourir les 629 migrants de l'Aquarius chassés par les forbans parvenus à la barre de l'Italie, il s'est égaré en route. L'un des principaux officiers, le Breton Jean-Yves Le Drian, a cru voir l'Espagne "plus proche" que la France pour accueillir les malheureux, se trompant de quelque 180 milles nautiques (340 km). Du coup, ce sont les Espagnols, montrant l'exemple avec un bel ensemble à toute l'Europe, qui ont assuré le sauvetage. Depuis, l'équipage français rame pour ramener quand même une partie des migrants en France. Les socialistes bretons, eux, sont affligés. Leur chef historique agrégé d'histoire a perdu sa géographie, son histoire son socialisme et son ciré jaune. Ils se préparent à aller déposer des ex-voto dans leurs chapelles : "A notre capitaine qui nous a quittés sans retour en embarquant sur La Macronie."

Michel Rouger

naufrage.mp3 Naufrage.mp3  (1.62 Mo)






1.Posté par LE HERISSE le 22/06/2018 16:39
dur! dur! mais si juste...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

​A table - 12/09/2019

Destination mars - 05/09/2019

​Heureux - 04/07/2019

Total sur le grill - 26/06/2019

​Souffrances - 19/06/2019

​Montez ! - 13/06/2019

Khartoum - 06/06/2019

​Arithmétique - 30/05/2019

Espèce en danger - 08/05/2019

Vote bleu - 01/05/2019

​Progressons - 11/04/2019

​Tweetons un peu - 04/04/2019

Saintes chapelles - 21/03/2019

​Hécatombes - 14/03/2019

J - 7 - 07/03/2019

​Algérie, suites - 28/02/2019

Déraciner la haine - 20/02/2019

​« Liberté ! » - 06/02/2019

​Patrons en lutte - 30/01/2019

L'espoir, enfin - 25/01/2019

1 2 3 4 5 » ... 17


Le billet de la semaine

​Le retraité et le vautour

Retraites, suite : maintenant l'Opération Macron. La mère des batailles, peut-être, tant la réforme est profonde. Dans quel état va-t-on retrouver le système de retraite à la française, l'un de nos biens communs les plus précieux, protégé des crises du système financier par la solidarité intergénérationnelle ? Il faudra observer le courage et les manœuvres de chaque acteur de la bataille. Sur le front notamment de cette inégalité déjà criante et qui s'aggrave : l'espérance de vie en bonne santé. Quelle sera la retraite de tous ceux et celles qui aujourd'hui alternent le chômage et des boulots mal payés, précaires, pénibles, sont victimes de la double peine d'une vie difficile et plus courte ? Sur le front ensuite de la solidarité financière, garante du bien commun. Les fonds géants de la finance, tel BlackRock (à découvrir en ce moment sur Arte), font briller leur retraite par capitalisation près des politiques et des patrons. Les vautours tournent toujours au-dessus des retraités mais surtout au moment des batailles.

Michel Rouger

19/09/2019

Nono

Newsletter