Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
26/04/2015

​Mai



Revoici enfin le joli mois de mai. Le mois des émotions, éclosions, explosions. Le mois des amours, des regards subreptices, pas toujours catholiques. Le mois pourtant des Catholiques qui vous saluent Marie pleine de grâces. Mai, le mois surtout des travailleurs : 1ᵉʳ mai, jour chômé et payé, une journée d'actionnaire, puis les ponts pour dormir.  Mai, le Temps des Cerises. Mai 68. 8 mai 45. La Liberté. Malheureusement sitôt ensanglantée : Sétif. Les espoirs fanent souvent plus vite que le muguet. Mai est aussi le mois des illusions. Sarkozy mai 2007, Hollande mai 2012. Il faut déplacer l'élection présidentielle en hiver et qu'elle y meurt. Pour que Mai, même en politique, redevienne une fête. 

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles