26/04/2015

​Mai



Revoici enfin le joli mois de mai. Le mois des émotions, éclosions, explosions. Le mois des amours, des regards subreptices, pas toujours catholiques. Le mois pourtant des Catholiques qui vous saluent Marie pleine de grâces. Mai, le mois surtout des travailleurs : 1ᵉʳ mai, jour chômé et payé, une journée d'actionnaire, puis les ponts pour dormir.  Mai, le Temps des Cerises. Mai 68. 8 mai 45. La Liberté. Malheureusement sitôt ensanglantée : Sétif. Les espoirs fanent souvent plus vite que le muguet. Mai est aussi le mois des illusions. Sarkozy mai 2007, Hollande mai 2012. Il faut déplacer l'élection présidentielle en hiver et qu'elle y meurt. Pour que Mai, même en politique, redevienne une fête. 

Michel Rouger


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Dimanche soir


Ainsi, avançant l’été d’une journée, le gouvernement nous permet de fêter jusqu’au bout de la nuit le dimanche électoral. A quatre jours du scrutin, cette largesse ne peut que ravigoter les candidats Marcheurs qui ont dû mal à masquer leur gêne devant le mauvais coup porté à la Loi Molac et à diverses volontés populaires. Elle devrait permettre aussi aux présidents, secrétaires et assesseurs des bureaux de vote de célébrer autour d’un pot bien mérité un engagement citoyen qui fait bien défaut à chaque rendez-vous électoral. Car la démocratie, frappée par l'abstention, pourrait bien, elle, ne pas être à la fête dimanche soir. 

Michel Rouger
20210617_dimanche_soir.mp3 20210617 dimanche soir.mp3  (787.06 Ko)


17/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires