Le billet

19/12/2019

​Les vœux



De nouveau la Bonne Année. Rite immortel où l'on souhaite le meilleur à ceux qu'on aime. Mais pas seulement. Instant d'élévation aussi où le Président de notre V° République livre au peuple une vision, un appel. Nous voulons changer les choses pour vivre mieux, défendre nos idéaux, a ainsi lancé notre Président à la veille de l'année 2019. Et de prophétiser : le capitalisme ultralibéral et financier, trop souvent guidé par le court terme et l’avidité de quelques-uns, va vers sa fin. Ces paroles ont été très inspirantes pour combattre ou surmonter au fil de l'année 2019 les violences policières, la prise en otage des migrants, les dégâts infligés à l'assurance chômage, la réforme injuste et malhonnête des retraites... Le Président vient de nouveau de  stimuler nos idéaux dans ses voeux pour 2020 en souhaitant rendre le pays "plus juste, plus humain". Rendez-vous dès le 9 janvier contre les dispositions injustes et inhumaines de la réforme des retraites. Et contre les abus de langage.

Michel Rouger

voeux.mp3 Voeux.mp3  (528.51 Ko)





1.Posté par bouju le 21/12/2019 17:44
que la paix soit avec vous, heureux de ce bonheur paisible et savoureux, avec l'empathie pour rencontrer les autres et partager
:voila mon partage!

les livres sont des âmes , les librairies des points d'eau dans le désert du monde (Christian Bobin)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires