15/09/2015

​Les agents doubles



Vous connaissez François Villeroy de Galhau ? Sans doute pas. Il était, il y a peu, le directeur du groupe BNP-Paribas, un fleuron français côtés paradis fiscaux et lobby bancaire. En gros, vous êtes comme François Hollande déclarant le 22 janvier 2012 : « Mon véritable adversaire n'a pas de nom, pas de visage  (…) c'est le monde de la finance. » En fait, François le président connaissait bien François le banquier. Depuis longtemps. C'est pourquoi il vient de le nommer à un haut poste de l'État : gouverneur de la Banque de France. 150 économistes protestent. « Mais c'est la Banque centrale européenne qui maintenant décide », diront certains. Vrai en partie. Et celle-ci est dirigée par Mario Draghi, ancien du groupe ravageur Goldman Sachs. Autre agent double, Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie ex-banquier d'affaires chez Rothschild et Cie. Et l'intérêt public, alors ? Valeur en crise. Grave. Vendez.

Michel Rouger


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24