30/10/2019

​La trêve



A partir de ce vendredi, les expulsions de locataires sont suspendues. La trêve des temps froids. Quatre mois sans huissiers, gendarmes ou policiers frappant soudain à la porte. Quatre mois sans la honte, sans les pleurs des gamins, sans la terreur de la nuit qui vient. 36 000 hommes, femmes et enfants ont vécu ça l'an dernier. Un nouveau record, s'indigne la Fondation Abbé Pierre. Et en fait "deux ou trois fois plus ", ajoute-t-elle, beaucoup d'expulsés partant avant l'arrivée des forces de l'ordre. En cause, les loyers exorbitants et la précarité. Les propriétaires petits et gros s'enrichissent en dormant sur les cauchemars des familles de travailleurs paupérisés. Au gouvernement, où l'on n'a pas le temps d'aller découvrir l'héroïsme tragique de Ricky et Abby, le livreur ubérisé et l'aide-soignante du dernier film de Ken Loach, pas de trève pour le harcèlement social : l'assurance chômage est sévèrement durcie à partir aussi de ce vendredi. Pour payer leur loyer, qu'ils bossent ! Et s'ils bossent déjà, qu'ils bossent plus ! Rendez-vous l'an prochain pour un nouveau record d'expulsions. 

Michel Rouger

2019_10_31_la_trêve.mp3 2019 10 31 La trêve.mp3  (1.72 Mo)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires